SWISSRADIOLOGY.COM

SWISSRADIOLOGY.COM

PORTAIL SUISSE DE RADIOLOGIE

IRM ouverte
Résonance magnétique

Scanner
Scanner

Radiographie
Radiologie numérique

Mammographie
Mammographie

Densitométrie
Densitométrie

Echographie
Echographie / Radiologie interventionnelle

Indication des examensi
Indications des examens
radiologiques

Caducee@
Adresses e-mail
des médecins de Suisse Romande


Sondage d'opinion des médecins

Astuces
Les astuces

Liens
Liens Internet

Abréviations

Histoire de la radiologie

Serment d'Hippocrate

Plan d'accès à l'Institut

Prépararation aux examens

Plan du site

Home

English website

INDICATION DES EXAMENS RADIOLOGIQUES

TABLE DES MATIÈRES

A. Cou et thorax

B. Abdomen supérieur

Moyens d'exploration radiologique

Approche par problèmes

1. Traumatisme

2. Syndrome douloureux fébrile

3. Syndrome douloureux afébrile

4. Inappétence, perte de poids, nausées, vomissements

5. Perturbation des test hépatiques

6. Hémorragie digestive haute

7. Occlusion digestive haute

C. Système génito-urinaire

D. Système vasculaire

E. Système nerveux et organes des sens

F. Rachis

G. Extrémités

H. Médecine nucléaire

top

MOYENS D'EXPLORATION RADIOLOGIQUE

Abdomen couché

  • recherche de calcifications (vasculaires, calcul biliaire), corps étranger, clips chirurgicaux
  • effet de masse
  • air extraluminal, dilatation intestinale
  • lésions osseuses

Abdomen debout ou décubitus lat. G

  • parfois utile (pneumopéritoine, niveaux digestifs, mobilité d'une calcification)

Transit baryté

  • anomalies de la déglutition, dysphagie, hernie hiatale, reflux, douleurs gastro-duodénales
  • contrôle d'anastomose: produit de contraste hydrosoluble à éviter si risque de bronchoaspiration (pneumonie chimique)
  • transit suivi: moins performant que l'entéroclyse.

top

Entéroclyse

  • malabsorption, status adhérentiel, recherche de Meckel, de tumeur grêle, d'iléite

Lavement baryté

  • pathologies intrinsèques du côlon, compression extrinsèque (pancréatite, masse tumorale, métastases), recherche de fistule
  • en double contraste pour une bonne étude du relief muqueux
  • contre-indications: mégacôlon toxique, perforation imminente, colite pseudomembraneuse, biopsie endoscopique récente, grossesse, mauvaise préparation intestinale, transit baryté récent, CT-scan prévu dans les jours suivants

Échographie

  • examen de première approche pour recherche d'une lésion des organes pleins (foie, vésicule, rate, pancréas, reins) et des vaisseaux, rétropéritoine, ascite, collection
  • écho-Doppler: hypertension portale, Budd-Chiari, thromboses, anévrismes, sténoses artérielles
  • élastographie: mesure de la dureté parenchymateuse hépatique (fibrose, cirrhose)
  • paroi abdominale (éventration, hernie ombilicale, abcès)
  • organes creux: analyse plus aléatoire; recherche d'un épaississement pariétal du tractus digestif, d'une masse
  • ponctions et drainages dirigés

top

CT-scanner

  • examen de choix pour le bilan préthérapeutique en oncologie
  • patients obèses quand examen échographique peu performant
  • plus performant que l'échographie pour: rétropéritoine (y compris pancréas, reins et surrénales), tractus digestif, mésentère, surfaces péritonéales
  • performance équivalente à l'US (complémentarité): foie et rate
  • moins performant que l'échographie pour: lithiase vésiculaire
  • angio-CT, colo-CT (endoscopie virtuelle), entéro-CT
  • ponctions et drainages dirigés

IRM

  • en complément au CT: extension locale d'une tumeur, recherche et caractérisation de lésions hépatiques, rénales, pancréatiques
  • à la place du CT: femmes enceintes, patients allergiques aux produits de contraste iodés, enfants
  • cholangio-IRM (+ wirsungographie): obstacles sur les voies biliaires; aussi performant que l'ERCP
  • angio-IRM, colono-IRM, entéro-IRM
  • élastographie hépatique par IRM (fibrose, cirrhose)
  • mesure de la surcharge en fer et de la stéatose

    top

ETUDE PAR PROBLEMES

1. Traumatisme

  • Échographie: liquide péritonéal, lésion foie / rate / reins
  • CT: bilan d'un polytraumatisé, lésions du rétropéritoine et des gros vaisseaux, du mésentère
  • RX Abdomen: lésion osseuse, pneumopéritoine, air rétropéritonéal, effet de masse, corps étranger

2. Syndrome douloureux fébrile

  • Échographie: cholécystite, abcès hépatique, reins, ascite, splénomégalie
  • CT complémentaire à l'US: abcès profonds, rétropéritoine, pyélonéphrite, inflammation ou perforation digestive, périhépatite, thrombose septique, infarctus mésentérique

3. Syndrome douloureux afébrile

  • Échographie: lithiase vésiculaire, cholédocienne, lésion hépatique, splénique, pancréatique, anévrisme aortique
  • CT: lésion rétropéritonéale, du pancréas, du tractus digestif, hernie interne, néphrolithiase
  • Transit baryté (entéroclyse): maladie ulcéreuse ou de reflux, tumeurs oeso-gastro-duodénales, sténoses (pylore, grêle, adhérences), hernies internes du grêle
  • Colo-CT (à l'eau, baryté ou au produit hydrosoluble): tumeur, diverticulite, ischémie, côlon spastique
  • IRM: complémentaire au CT (bilan d'extension locale d'une tumeur du rétropéritoine, des reins)

top

4. Inappétence, perte de poids, nausées, vomissements

  • Échographie: cirrhose, hypertension portale, atteinte tumorale du foie, lithiase biliaire, lésion pancréatique, ascite, sténose du pylore (pédiatrie), etc.
  • CT: pancréas, rétropéritoine, foie, lésion gastrique, oesophage, côlon
  • Transit baryté (entéroclyse): maladie ulcéreuse ou de reflux, tumeur oesophagienne ou gastrique, sténoses (pylore, grêle, adhérences), entéropathie
  • Entéro-CT ou entéro-IRM
  • IRM: en complément au CT

5. Perturbation des test hépatiques

  • Échographie (+/- élastographie): stéatose, fibrose, cirrhose hépatiques, hypertension portale (Doppler), ascite, lithiase des voies biliaires, hépatite aiguë
  • CT: complémentaire à l'échographie, lésions du pancréas
  • IRM: idem + cholangio-IRM

6. Hémorragie digestive haute

  • Gastroscopie (pathologie ulcéreuse ou tumorale, varices)
  • CT et/ou échographie: hypertension portale, lésions du foie, tumeurs du tractus digestif supérieur
  • Artériographie: saignement actif > 0,5 ml/min. Embolisation d'une artère distale.
  • Transit baryté: en seconde intention après contrôle de l'hémorragie (et seulement si pas d'angiographie à prévoir)

7. Occlusion digestive proximale

  • CT
  • RX Abdomen couché et debout: dilatation intestinale, air digestif en situation anormale, pneumopéritoine, niveaux hydro-aériques, effet de masse, infiltrat des bases pulmonaires
  • Transit au produit de contraste hydrosoluble, entéroclyse
  • US: sténose pylorique (nourrissons), intussusception

    top


Dr Pierre Bénédict, radiologue FMH, Morges, 1997-2018

Références:

top